Retraites Spirituelles RHONE-ALPES

La retraite de Saint-Ignace

15 février 2017

La semaine dernière, j’ai fais ma toute première retraite spirituelle : la retraite de Saint-Ignace.

QU’EST-CE QU’UNE RETRAITE SPIRITUELLE ?

Une retraite spirituelle consiste à consacrer du temps, de quelques jours à plusieurs semaines, à la réflexion, la prière et la méditation dans un lieu de silence, loin de nos activités quotidiennes.

Il existe différentes retraites suivant nos attentes et/ou notre statut : retraite de fiancés, retraite de foyer, retraite mariale montfortaine, retraite de vie chrétienne, retraite pour étudiants, retraite du rosaire, retraite de Saint-Ignace, etc. Chacune d’entre elles a des exercices spirituels adaptés à son thème.

Lors d’une retraite spirituelle, vous faites silence ! Silence extérieur : endroit calme loin de toute agitation, et silence intérieur : faire taire son imagination pour avoir l’esprit « vide », « libéré » de toutes pensées quotidiennes. Le but est d’approfondir nos connaissances, d’être plus à l’écoute de l’Esprit-Saint et de repartir sur de nouvelles bases pour continuer sa vie dans la voie de Dieu.

LA RETRAITE DE SAINT-IGNACE

Personnellement, j’ai choisi de faire la retraite selon la méthode des exercices de Saint Ignace de Loyola. Reconnue dans le monde entier, elle est réputée pour être d’une grande richesse. Elle est recommandée par les Papes et expérimentée par de nombreux saints ! Une retraite à vivre au cours de sa vie chrétienne.

En quoi consiste-elle ?

La retraite de Saint-Ignace permet d’approfondir sa foi et d’avoir une connaissance intime de N.S. Jésus Christ afin de l’aimer et de le suivre avec plus de fidélité. En effet, on ne peut pas aimer ce que l’on ne connaît pas. Plus on connaît Jésus, plus on l’aime et plus on veut le suivre !

Lors de cette semaine de retraite, on ne parle pas, on reste en silence. Un détail qui me faisait peur : « comment ça je ne pourrai pas parler pendant une semaine ?! ». Et bien c’est avec une grande surprise que ce silence a été d’un naturel incroyable. Nous pouvons parler aux soeurs si besoin et aux prêtres, mais pas entre retraitant(e)s. Lors des repas, on fait circuler les plats sans parler, en écoutant des sermons ou des cours très intéressants et accessibles à tous. Le fait de ne pas se parler est étrange le premier jour, ensuite vous êtes tellement concentrés sur votre retraite et ce que vous apprenez que le silence n’est plus gênant mais naturel voire même utile ! Un vrai bonheur !

Qu’y a-t-il au programme ?

Des cours d’instruction : ces cours ont une durée de 45m à 1h. On y apprend la manière de méditer, nos origines, notre fin dernière, prendre des résolutions et s’y tenir, le combat spirituel…

Des points de la méditation : avant chaque méditation, un prêtre nous explique des détails sur certains points principaux. Par exemple, si notre méditation est sur l’Incarnation, le prêtre va nous raconter en détail les points de l’Incarnation : comment l’Annonce s’est-elle réalisée ? Que faisait Marie à ce moment-là ? Qu’a-t-elle fait ensuite ? Comment s’est-elle comportée ? Une connaissance plus profonde du sujet permet de méditer plus facilement en s’imaginant les lieux, les réactions, les attitudes, les ressentis des personnes, etc. Les méditations sont, au début, sur des sujets tels que l’origine de l’enfer, les souffrances en enfer, nos péchés, l’horreur de nos péchés, les conséquences, puis par la suite sur la vie du Christ, l’Incarnation, son amour pour nous, le don de sa vie pour nous sauver, son humilité, ses souffrances lors de sa Passion, la joie de sa Résurrection, etc.

Des temps-libres : il y a beaucoup de temps libres lors de cette retraite. Ici, c’est à chacun de voir ce qui est le mieux pour lui : marcher dehors pour prendre l’air, faire un chapelet, prier, écrire, lire des livres proposés, aller dans la chapelle, rester dans sa chambre… Libre à chacun de choisir !

Des temps de prières : bien évidement, des temps de prières sont programmés lors de la semaine. Vous commencez la journée avec la prière du matin et la messe, une visite au Saint-Sacrement est faite après le repas du midi, certains jours il y a un chemin de croix à faire, le soir vous faites le chapelet et la prière du soir. Ces temps de prières sont fait tous ensemble.

La confession générale : le troisième jour de la retraite, vous faites votre confession générale. Un moment que j’attendais beaucoup ! Etant une jeune convertie, je n’avais encore jamais eu l’occasion de faire une confession générale sur toute ma vie. La retraite est le lieu idéal pour cela, vous êtes dans les meilleures conditions pour préparer cette confession avec sérieux et avec une réelle contrition.

Rendez-vous avec son prédicateur : tout au long de la retraite, vous êtes « suivi » par un prêtre. Vous devez prendre rdv une fois par jour pour faire le bilan sur la retraite, vos difficultés, vos interrogations, vos résolutions, etc. C’est d’une grande utilité ! Le prêtre vous aide, répond à vos questions et peut vous orienter sur vos résolutions et comment les tenir. Profitez de ces moments pour poser toutes les questions qui peuvent vous venir en tête sur la religion ou la vie chrétienne !

Où faire une retraite de Saint-Ignace ?

Voici le lieu où j’ai fais ma retraite : Prieuré Notre Dame du Pointet, 03110 Broût-Vernet.

Tel : 04 70 58 21 01 (de 9h à 12h)

Renseignez-vous auprès de votre paroisse ou prêtre pour connaître les dates et lieux de retraites.

Le coût de ma retraite était de 155€/semaine (logement et nourriture compris). Le trajet étant à nos frais. Lorsque plusieurs personnes viennent du même département, ils les mettent en relation pour effectuer le voyage ensemble et réduire les frais.

Si vous n’avez pas trop les moyens, il est possible de donner moins ! N’hésitez pas à les appeler et à parler de votre situation, l’argent ne doit pas être un obstacle.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Christelle S. 16 février 2017 at 17 h 43 min

    Coucou,
    Cet article sur la retraite spirituelle est très enrichissant et intéressant, je ne connaissais pas ce type de retraite Ignatienne.
    Je n’en ai pas encore faite, mais pourquoi pas un jour.
    Bonne soirée bises Christelle

    • Reply RoseNouvelle 18 février 2017 at 8 h 20 min

      Merci beaucoup 🙂 J’espère qu’il te donne envie de faire une petite retraite spirituelle. C’était la découverte pour moi aussi !
      Belle journée
      Bises 🙂

  • Reply FADEL 25 mars 2017 at 17 h 00 min

    Merci pour ce témoignage qui me permet de mieux comprendre comment se déroule une retraite spirituelle et je vois que vous avez à coeur de nous faire partager l’expérience que vous avez vécue.
    Moi-même suis aussi « en quête » actuellement, et je recherche une retraite spirituelle dans ma région (j’habite le département de l’Ain), cela me semble difficile de trouver un endroit pour nous accueillir une semaine. Ars-sur-Formans m’a répondu « fermé »… et j’attends d’autres réponses.
    Merci encore pour votre sympathique partage et je vous souhaite une voie épanouie dans le chemin de la foi, plein de moments simples de grâce et d’émerveillement dans votre vie Rosenouvelle.
    Bien fraternellement.

    Michèle

    • Reply RoseNouvelle 28 mars 2017 at 17 h 40 min

      Merci beaucoup pour votre commentaire qui me touche et m’encourage dans la continuité de ce blog. C’est avec une grande joie que je partage mon expérience ! La retraite de St Ignace que j’ai faite se trouve près de Vichy, peut-être reste-il de la place là-bas si ce n’est-ce pas trop loin de chez vous ? Voici un lien où vous pouvez trouver d’autres lieux en France : http://laportelatine.org/activites/retrait/ignace/retraites_2017.pdf
      En tout cas, je serai ravie d’avoir votre impression après votre retraite 🙂
      Tous mes encouragements dans votre recherche,
      Amicalement,
      M

    Leave a Reply