Lifestyle

Bientôt le Carême : que faut-il faire ?

26 février 2017

Le Carême arrive à grands pas ! Le Carême, ça vous dit vaguement quelque chose ? Cette période où les cathos ne doivent pas manger, un truc comme ça ? Vous y êtes presque !

QU’EST-CE QUE LE CARÊME ?

Le Carême est, dans la vie d’un catholique, une période de quarante jours réservée à la préparation de Pâques, jour de la Résurrection de Notre-Seigneur. Les quarante jours sont en référence aux quarante jours que Jésus-Christ à passé dans le désert. C’est un chiffre qui revient à plusieurs reprises dans la Bible. Le Carême débute le mercredi des Cendres (1er mars pour cette année). C’est un temps de préparation à la commémoration de la Passion et de la Résurrection du Christ par la pratique de la pénitence, du jeûne et de l’abstinence. En effet, le Carême est suivi de la Semaine Sainte, semaine de la Passion de Jésus-Christ, puis de Pâques : jour de la Résurrection.

EN PRATIQUE ?

  • Le jeûne

On entend par « jeûne », un repas complet par jour (souvent le midi mais pas obligatoirement) que l’on peut compléter avec une collation le matin et le soir (un fruit, une soupe …).

Il est obligatoire de jeûner le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint minimum. Dans la tradition, il est aussi recommandé de faire le jeûne tous les vendredis de Carême. Evidement, le faire tous les jours : du mercredi des Cendres jusqu’à Pâques, c’est mieux :p ! Pas de jeûne les dimanches.

Le jeûne s’adresse aux fidèles de 18 à 60 ans. Bien évidement, si le jeûne pose un risque grave pour la santé, il ne fait pas obligation !

  • L’abstinence

Lorsqu’on parle d’abstinence, cela signifie la privation de viande.

L’abstinence s’impose pour le mercredi des Cendres et tous les vendredis de Carême (comme tous les vendredis de l’année).

L’abstinence concerne tous ceux qui ont atteint 7 ans révolus.

  • La pénitence

Le Carême ne s’arrête pas à l’aspect alimentaire, c’est aussi et surtout une période où l’on va redoubler d’efforts dans notre vie spirituelle : essayer d’avoir une pratique plus intense de la prière, faire plus de sacrifices, de pénitences, se détacher des biens matériels, etc.

  • La confession et communion

Les deuxième et troisième commandements de l’Eglise disent de se confesser au moins une fois par an et de recevoir la Sainte Communion au moins chaque année à Pâques. Ainsi, la communion étant obligatoire à Pâques, il est essentiel d’aller se confesser avant de la recevoir.

COMMENT S’Y PRÉPARER ?

Vous pouvez préparer votre Carême en réfléchissant aux efforts que vous allez pouvoir effectuer, à la résolution que vous allez pouvoir prendre. Bien entendu, cela dépend de la vie quotidienne de chacun et de vos habitudes !

Voici quelques exemples :

– faire sa prière du matin si on ne la fait pas tous les jours,

– réciter son chapelet chaque jour, si on ne le fait pas,

– faire un chemin de Croix chaque vendredi de Carême et méditer sur la Passion de Notre Seigneur,

– Adorer le Saint-Sacrement un jour par semaine pendant 30 minutes minimum, surtout le Jeudi Saint,

– Faire son examen de conscience chaque soir pour mieux préparer sa confession et voir si l’on a bien tenu ses efforts,

– Supprimer son aliment favoris : le café, le chocolat, le fromage, etc.

– Ne pas boire une goutte d’alcool ou ne pas fumer,

– Ne pas aller sur Facebook,

– Ne pas regarder la télévision,

– S’engager dans une association de charité catholique,

– Donner davantage aux sans-abris (privilégier la nourriture à la monnaie).

Tous ces points ne sont que des exemples pour vous aider à trouver votre résolution (ou vos résolutions). Demandez-vous quel serait le plus bel effort que vous pourriez offrir à Jésus Christ durant ce Carême ! 🙂

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply