1900-1950

21 septembre 2015

La Vierge des Pauvres à Banneux (Belgique)

notredamedebanneux

Lors des Apparitions de Banneux, la Sainte Vierge demande de prier pour les pauvres et les malades. Les Apparitions ont été officiellement reconnues par l’Eglise en 1949, sous l’épiscopat de Mgr Kerkhofs. Lors de sa visite à Banneux en 1985, le Pape Jean-Paul II a rencontré Mariette Beco.

Elles ont eu lieu du 15 janvier au 2 mars 1933. La Vierge Marie est apparue 8 fois à Mariette Béco âgée de 11 ans.

mariette beco

Mariette: Qui êtes-vous, belle Dame ? 

Vierge Marie: Je suis la Vierge des Pauvres 

– Belle Dame, vous m’avez dit hier : cette source est réservée pour moi. Pourquoi pour moi ? 

Cette source est réservée pour toutes les Nations, pour soulager les malades.

– Merci, merci.

Je prierai pour toi. Au revoir. 

 

Lors d’une nouvelle apparition :

– Que désirez-vous ma belle Dame ?

Je désirerais une petite chapelle.

 

Lors d’une nouvelle apparition :

– Saint Vierge, Monsieur le Chapelain m’a dit de vous demander un signe. 

 Croyez en moi, je croirai en vous. Priez beaucoup. Au revoir.

 

Lors d’une nouvelle apparition :

– Je suis la Mère du Sauveur Mère de Dieu. Priez beaucoup.

 

En 2008, à l’occasion des cérémonies officielles du 75e anniversaire des Apparitions, Mariette Beco a chargé l’Abbé Joseph Cassart, Recteur du Sanctuaire à l’époque, de lire une lettre dans laquelle elle s’exprimait une dernière fois à propos des Apparitions :

Je n’étais qu’un facteur chargé de remettre un message. Une fois le message remis, le facteur cesse d’avoir de l’importance.

La matinée du vendredi 2 décembre 2011, Mariette Beco, à qui la Vierge Marie est apparue à huit reprises du 15 janvier au 2 mars 1933, s’est éteinte à l’âge de 90 ans dans la maison de repos Home de la Vierge des Pauvres à Banneux.

mariette beco 2

Toute sa vie, Mariette venait à la Source ou à la Petite Chapelle des Apparitions du Sanctuaire pour prier la Vierge Marie.

Source: http://www.banneux-nd.be 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply